Détecter ses talents – 3 minutes de Strength Spotting

trainspotting

J’ai mis une illustration du film Trainspotting pour cet article parce que c’est la seule chose qui me venait à l’esprit quand je pensais à StrengthSpotting…

En France, il nous est difficile de nous présenter à l’aune de nos qualités.

On préfère largement pratiquer l’auto-dévalorisation, qui sous couvert d’autodérision nous permet de nous inscrire dans la norme d’une humilité consensuelle et de bon aloi.

 La preuve ?

 J’ai voulu il y a quelques temps essayer une méthode toute simple de Strength Spotting. Le Strength Spotting, littéralement « éclairage des forces », est un outil de connaissance de soi, qui aide à détecter ses forces et ses talents personnels. (J’ai toute une série d’articles prévus sur ce thème, soyez un peu patients mes petits poussins du neuf)

J’ai donc testé la méthode la plus simple, qui s’articule autour de trois questions directes, qui servent de point de départ à une discussion avec soi-même ou à plusieurs. Et bien pour moi, ce fut le gouffre.

 Impossible de répondre à la première question :

1- Racontez une situation qui vous rend particulièrement fièr(e)

 Le grand vide. Pourtant, à mon âge et à l’heure qu’il est, j’ai tout de même dû réussir quelques trucs pour en arriver là ! Impossible pourtant de penser à une situation ou j’ai assuré, où j’ai été bonne, de me souvenir d’une réussite ou d’un succès. Le grand blanc. Comme si mon cerveau verrouillait délibérément tous ces souvenirs.

 Quel dommage tout de même ! Donc je renonce à la question 1 et passe à la question 2 :

2- Qu’est ce que je trouve excitant dans ma vie en ce moment ?

 Alors là, facile ! Ce qui me plait en ce moment c’est d’écrire des articles pour ce blog, de penser que son design sera bientôt amélioré, et de réfléchir – vous n’imaginez pas à quel point, et c’est le plus dur pour moi – aux illustrations de chaque billet. J’essaye aussi de mieux maîtriser mon alimentation et ma vie en général, ça c’est assez nouveau en revanche, et ça me plait. J’étais plutôt ballotée dernièrement. Bref, c’est quand même un peu le serpent qui se mord la queue, et ça n’apporte pas grand chose au moulin de mes talents cachés (qui le sont vraiment très bien ; serait-ce cela ma qualité ? Cacher efficacement mes atouts ? ).

 Passons à la question 3 :

3- De quoi ai-je à me réjouir dans les jours qui viennent ? Qu’est ce que j’attends avec impatience ?

J’attends le week-end pour avoir le temps (je l’espère, car mes enfants m’occupent pas mal) de travailler sur le blog, de me lancer à faire enfin ma première vidéo (j’y tiens beaucoup). J’ai vraiment envie de vous parler, et qu’on échange, qu’on apprenne et s’apprenne des choses, qu’on partage ce qui est beau et bon.

Voilà. Je suis un peu déçue.

 Car il semblerait, d’après l’ouvrage 3 kifs par jour de Flo (Florence Schreiber), que j’aurai du me mettre à « clignoter » en parlant de tout ce que je réussis super bien grâce à ces 3 questions. Je devrais m’animer, parler plus vite et plus aigu de certains sujets, avec des paillettes dans les yeux, et cela serait l’indicateur que je serai en train de causer de mon talent, de ce que je maîtrise parfaitement, qui fait partie de moi, forgé par mon inné et mon acquis.

 Mais bof, rien.

A vrai dire, je suis un peu de mauvaise foi. Je vois bien ce dont elle parle. Je l’ai déjà ressenti et expérimenté avec mes bons amis, lors de discussions intéressantes et inspirantes. Mais la difficulté revient à la question N°1 : je ne me souviens plus du tout de quoi je parlais, ni quel thème était alors évoqué.

 J’ai donc encore du chemin à faire dans le domaine de la détection de mes forces et de mes talents… heureusement, il existe plein d’autres méthodes (Suspens haha ! Stay tuned !). L’étape suivante, en plus (car les talents ne sont pas une fin en soi, il faut s’en servir après !), c’est de trouver comment exploiter ces forces au mieux.

 Aristote nous a dit il y a longtemps :

« Où tes talents et les besoins du monde se rencontrent, là est ta vocation ».

Quel programme !

 En attendant que je trouve mes talents et ma vocation, essayez de répondre aux trois questions, et dites-moi si vous clignotez, ça m’intéresse…

 PS : Une petite astuce tout de même, il paraît que ça fonctionne mieux si on le fait oralement, à deux au minimum. (je rappelle que je parle de Strength Spotting)

Vous avez aimé ? Partagez :o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>