Je vois un GROS en toi

Capture d’écran 2015-05-29 à 12.26.10

« Le sumo qui ne pouvait pas grossir » d’Eric-Emmanuel Schmitt.

J’ai lu ce livre en moins d’une heure :)

Une belle fable contemporaine, poignante, qui traite du zen et du Japon dans une histoire simple et étonnante .

J’ai été embarquée à tout en oublier ! Je ne peux donc que vous le conseiller, même si vous êtes un petit lecteur !

Bonne lecture !

(je n’ai aucune affiliation avec des sites marchands, donc achetez-le où vous voulez ^^moi c’était au supermarché entre les boites de lait et la charcuterie)

GRAND JEU : Attrapez la poule ! LES GAGNANTS !

pinup jeu

Salut les poussins !

A l’occasion de Pâques, je vous propose un petit jeu de chasse à l’oeuf (ou plutôt à la poule) pour gagner deux des formidables livres de Florence Servan-Schreiber : « Power Patate » et « 3 kifs par jour ». Gagnez aussi le livre « Une tête bien faite » de Tony Buzan, de jolies trousses en coton pour ranger vos crayons préférés (et arrêter de vous les faire piquer) et des tote-bags de toute beauté pour la gym, la bibliothèque ou vos pique-niques.

  3kifs      guide buzan      powerpatate

Il y aura en tout 40 gagnants, qui seront tirés au sort parmi les bonnes réponses, le 1er mai. ( 1 exemplaire d’Une tête bien faite – 2 exemplaires de 3 kifs par jour – 2 exemplaires de Power patate – 20 trousses en coton zippées avec un marquage sérigraphié – 15 sacs en coton avec un marquage sérigraphié.)

Pour jouer, c’est très facile, il suffit de trouver dans quel article du blog se cache Poupou, la Poule de l’Oeuf.

poupoule

et de m’envoyer en message privé sur Facebook le titre de l’article du blog dans lequel elle est est cachée.

Puis pour valider votre participation et pour soutenir ce blog, cliquez sur la poule que vous aurez trouvé et aimez la page Facebook de l’Oeuf du Neuf (ou en haut à droite de cette page ou tout en bas si vous êtes sur un smartphone) puis partagez cet article (en cliquant sur le petit logo Facebook à la fin de l’article).

Un tirage au sort déterminera les gagnants !

J’espère que la découverte des articles du blog vous donnera envie de revenir…

Une grand merci pour votre soutien, amusez-vous bien, et Joyeuses Pâques !

————————————————–

MISE A JOUR : Voici les gagnants ! Bravo et merci pour votre soutien ! Je vous contacterai individuellement pour obtenir vos adresses postales :)

  • Gagne Une tete bien faite : Alban Beccard
  • Gagne 3 kifs par Jour : Nathalie Leroy – Elodie gressel
  • Gagne Power Patate : Elodie Feber – Caroline Roy

Gagnent un tote bag : Carole fappani cherraoui, Ischraf Shal, Ideole troma, aude pinaud, lia matet, Rodolphe jeffredo, Pauline Stefanelli, Mélouille Meli, vanessa M vanessa, catherine dambreville, michael petit, AI YI, Elodie Stein, Audefromtheisland, Alba nita.

Gagnent une trousse ou un Karnet de Kifs : sandra vb, beetweentwolouloute, Emilie Courard, Cecile lsj, Dominique Bechet, Nadege caillette, nathalie bonnet, berny mithieux, Olivier Boirivant, Mazerac pascale, Naiis cast, Ally Méloche, Jud amarante, Estelle pattiama, edwin robertson, mimi pinson, Helene Roustant, Anne le gac, Stephanie grotto, Pierre Hubert Plessis.

poupoule

LOVE 2.0 : Everybody gonna love today

love2.0

Aujourd’hui on ne lit pas des romans d’amour, mais un livre de Barbara Fredrickson, sur l’amour vrai dans toutes les bêtes situations de nos journées, avec tout le monde…Vous allez voir, c’est très intéressant tout cet amour…

Dans l’introduction, Matthieu Ricard (on parle beaucoup de lui en ce moment pour son Plaidoyer pour les animaux, mais il a aussi publié Plaidoyer pour le bonheur ou Plaidoyer pour l’altruisme) distingue la psychologie positive, « domaine de recherche scientifique qui s’est donné pour but d’étudier et de renforcer les émotions positives, celles qui nous permettent de devenir de meilleurs êtres humains, tout en éprouvant une plus grande joie de vivre », de la « pensée positive », qu’il décrit comme une espèce de baguette magique à la limite du charlatanisme. Donc, la psychologie positive n’est pas seulement une manière de voir le verre à moitié plein, mais de se mettre plus en interaction avec les autres et de penser et d’agir pour un bonheur commun. Il y a d’ailleurs un Top 10 établi par Barbara Fredrickson des émotions positives : la plupart se vivent à plusieurs, comme la gratitude, l’intérêt, l’amusement… ou l’amour.

 Car le but de Love 2, sous-titré « Ces micro-moments d’amour vont transformer votre vie », c’est justement de nous aider… à aimer. Pas dans un sens romantique, évidemment, puisque ça, on sait déjà… Mais dans un sens de bienveillance, d’altruisme, d’empathie, d’entraide… Ce qui est parfois plus compliqué ! « Le fait est que tous les gens connaissent des bonheurs et des malheurs toute l’année, si ce n’est tous les jours » écrit-elle. « Quand vous regardez les autres, même si vous ne leur adressez pas la parole et vous ne savez pas grand-chose d’eux, vous pouvez être sûr qu’ils connaissent à la fois des bonheurs, petits ou grands, et des revers, là encore petits ou grands. Chaque individu que nous croisons mérite donc à la fois notre compassion et notre réjouissance aimantes. » Pas uniquement pour être sympa et aider le monde aller mieux (encore que c’est déjà pas mal). Mais parce que cette positivité des rapports, ce plan relance de la communication, de l’humanité et de la bienveillance, se traduit, oui, dans sa petite vie personnelle, par plus d’émotions positives (y compris un petit peu égoïstes) comme la sérénité, la joie, la fierté…

 A part ça, dans le livre, il y a du discours théorique, il y a des exemples pratiques, et il y a des exercices. Souvent assez rigolos à faire, si tant est qu’on aime un peu l’introspection. Par exemple : « Examinez votre travail en lui-même, vos habitudes de travail, vos attitudes au travail. Quelle part de travail effectuez-vous avec les autres ou en leur présence ? Combien de temps, pendant ces moments-là, vous efforcez-vous consciemment d’être en relation avec les autres ? Prenez-vous le temps de les écouter et de croiser leur regard ? (…) Comment consacrer plus d’énergie à cultiver la relation aux autres ? Quels rituels ou quelles habitudes pouvez- vous créer pour introduire plus d’amour dans votre journée de travail ? Quels indicateurs vous aideraient à mesurer, vous et vos collègues, si cet investissement porte ses fruits ? »

 Pour celles qui restent perplexes, je terminerai avec cette petite liste de moments d’amour qui est en réalité au début du livre et qui m’a mieux fait comprendre de quoi il était question :

 « En réglant ses courses, on rit avec le caissier à la vue d’une tomate à la forme étrange qui nous fixe dans le panier.
En allant chercher le courrier, on tombe sur un voisin que l’on n’a pas vu depuis un moment et on s’arrête pour bavarder avec lui. En quelques minutes, on se retrouve à discuter allègrement de passions communes.
Au bureau, on célèbre une réussite collective en se tapant dans la main et en s’embrassant.
En faisant son jogging matinal, on sourit et on salue d’un signe de tête les autres coureurs en leur souhaitant intérieurement une bonne journée.
On serre longuement dans ses bras un parent au retour d’un voyage qui nous a séparés durant trop longtemps. »

Cette chronique est tirée du blog des paresseuses, et comme j’en fais partie et que je l’ai trouvé bien fait, il inaugure ma rubrique littéraire… Je vous souhaite beaucoup d’amour aujourd’hui !